4395
Cécile
Exclu : Aurore Planas, dans le clip Sphynx de Fyrkat
30 avril 2017

En exclusivité, Arty Paris nous dévoile le clip du titre Sphynx de Fyrkat, réalisé par Damien D. Richard. L’héroïne de la vidéo, c’est la jeune actrice Aurore Planas, qui nous en dit plus sur le projet et la réalisation du clip.

Tourbillon rose psychédélique et chants de guerriers, c’est ainsi que commence le clip. Puis la « star » de la vidéo apparaît : un sphynx, petit chat dont une main caresse la peau nue, qui regarde dans notre direction. Puis la rythmique arrive, et apparaissent deux personnages dans une pièces aux allures lynchéennes, des jeux de cartes et couleurs vives.

Un écran de télévision nous ouvre une fenêtre sur un autre espace, et c’est l’image d’une guerrière qui apparaît, habillée de fourrure et maquillée de rouge, elle observe son environnement, une place urbaine plantée aux milieux de grands bâtiments. Un autre guerrier, maquillé de noir, arrive. Et le combat commence (ou semble commencer), en communion avec les nappes musicales, maintenant beaucoup plus électroniques.

La musique est de Fyrkat, Grégoire Theveny de son vrai nom, producteur parisien. Ses morceaux allient les sonorités électro à des sons plus chauds, acoustiques et organiques, comme on l’entend dans ce titre avec les chants et rythmiques du début.

Quant à la partie vidéo, c’est une réalisation de Damien D. Richard. L’ambiance mystérieuse se voulait à l’image de la musique de Fyrkat, « sorcier de la musique techno », mêlant le réel et l’imaginaire.

Derrière le visage de la guerrière, c’est Aurore Planas, une jeune actrice française. Elle était sur les planches du théâtre des Feux de la Rampe l’année dernière, et vient juste de terminer le tournage d’un long métrage. Elle nous en dit un peu plus sur le projet et tournage du clip de Sphynx…

© Hélène Mercier

Yap : Comment est-ce que tu as décidé de participer au projet, qu’est-ce qui t’a particulièrement attirée ?
Aurore Planas : Damien le réalisateur m’en a parlé et m’a proposé de faire partie du projet. J’avais déjà travaillé à plusieurs reprises avec lui et j’étais très heureuse qu’il pense à moi ! J’aime beaucoup son univers et sa façon de travailler. Je trouve (j’espère ne pas me planter) qu’il dégage une forme de poésie à l’état brut, il nous transporte dans des mondes fantastiques parfois dérangeants, ses créations sont originales avec une vraie proposition artistique et toujours très esthétique. Il est très fort, je crois énormément en lui. Ce qui m’a particulièrement attirée? Ce manteau des cavernes qui me sied si bien! je ne pouvais pas passer à coté ! (rires)

Peux-tu nous parler du tournage ?
L’équipe était super ! C’était un bonheur de passer ces quelques jours avec eux. Super organisation, très bonne ambiance. Les lieux de tournage étaient magnifiques. On a tourné aux Espaces d’Abraxas à Noisy le grand, je n’y été jamais allée et le lieu est impressionnant. C’est une véritable cité moderne : elle rappelle le coté grandiose et imposant des cités d’autrefois, romaine, maya etc.. mais avec une architecture moderne! Les films Brazil et Hunger Games y ont été tournés et ça fait sens. Elle a été pensée et construite dans les années 70 mais parait aujourd’hui encore très futuriste. En tant qu’actrice c’était assez déroutant de tourner là-bas car je me tenais au centre de la cité entourée par des centaines de logements, comme dans une arène. C’était pour moi un très bon exercice pour tester ma capacité à m’isoler de l’extérieur, pour rester concentrée et ne pas me laisser déstabiliser. La même journée nous avons pris la route, direction la sablière de la forêt de Fontainebleau. C’était irréel, on passait d’un lieu très futuriste à un désert ! On se serait cru dans Star Wars ! Le maquillage était aussi radicalement différent puisque j’étais peinte entièrement en noir. Nous avons aussi tourné en studio sur fond vert, le studio était super, grand avec beaucoup de matériel.

Quelle est l’image de la femme renvoyée par cette vidéo selon toi ?
Une femme qui devient maître de ses instincts. Elle est utilisée dans un premier temps pour tuer, le moment où elle refuse marque le tournant. Elle va apprendre à dominer son instinct animal. Faire confiance à l’autre, et trouver ainsi une forme de paix intérieure.

Est-ce que tu as d’autres projets de tournage ?
Oui je vais tourner prochainement dans un long métrage où j’incarnerai un personnage qui s’appelle Louise. Le film raconte le parcours de cette jeune femme, un an après avoir été victime de viol, et de son parcours pour s’en sortir. C’est un projet qui me tient beaucoup à cœur car c’est le moyen d’exprimer un combat, avec toute la fragilité et la dureté qu’il implique.

 

Retrouvez Fyrkat sur Facebook, Soundcloud

 

En exclusivité, Arty Paris nous dévoile le clip du titre Sphynx de Fyrkat, réalisé par Damien D. Richard. L’héroïne de la vidéo, c’est la jeune actrice Aurore Planas, qui nous en dit plus sur le projet et la réalisation du clip. Tourbillon rose psychédélique et chants de guerriers, c’est ainsi que commence le clip. Puis…

musique
http://www.yap-magazine.com/category/musique/article/exclu-sphynx-fyrkat